Pour cette édition de PIVXProse, je voudrais prendre un peu de distance de toutes les nouvelles qu’on a pu entendre sur le nouveau portefeuille 4.0 et plutôt m’intéresser à quelque chose qui est l’essence même de PIVX. Je veux parler de la preuve d’enjeu (Proof of Stake ou PoS). Notre communication a principalement été articulée autour de la confidentialité qui est effectivement l’un des piliers sur lesquels repose notre monnaie. Cependant cette confidentialité utilise la preuve d’enjeu.

Il y a beaucoup de très bons résumés qui expliquent la preuve d’enjeu du plus simple au plus technique. Pour cette raison, je ne vais pas détailler ce qu’est la preuve d’enjeu et je vais supposer que vous avez au moins une idée générale du concept. A la place, je vais parler des arguments contre la preuve d’enjeu qui ont toujours été présents.

De manière spécifique, je voudrais parler de l’argument qui dit que la preuve d’enjeu mène à une centralisation inévitable des ressources, une élite riche qui tirent les ficelles du système, et que c’est pire que la preuve de travail en termes de centralisation.

“La preuve d’enjeu est mauvaise”

Il y a de nombreuses variantes, mais parcourons les principes clés d’un argument anti PoS typique.

Comme nous le savons tous, la preuve d’enjeu récompense les détenteurs de monnaie pour conserver leurs pièces. Plus quelqu’un possède des pièces, plus il a de chances de gagner la récompense de staking. L’argument anti-PoS prétend qu’à cause de cela, il va y avoir inévitablement un petit groupe d’individus très riches qui vont obtenir la quasi totalité de la récompense de staking. Ils vont continuer à devenir de plus en plus riches au fur et à mesure des blocs. Ce cycle se renforce puisque les ultra-riches augmentent leur capacité de staking puisque leurs bourses récoltent de plus en plus de pièces.

Pour empirer les choses, cet argument prétend que ce groupe d’oligarques super riches pourra exercer leur pouvoir pour forcer la direction du projet. Selon certains, ce groupe pourrait même manipuler le prix de la monnaie sur les marchés.

La preuve d’enjeu est nulle – Une réfutation

Commençons par parcourir cet argument morceau par morceau.

Je voudrais d’abord parler de l’idée que la preuve d’enjeu est pire que la preuve de travail en termes de centralisation de pouvoir.

Pour être un mineur rentable sur une cryptomonnaie telle que Bitcoin, on doit posséder des appareils de minage de type ASIC suffisamment modernes. Tout ce qui serait en-dessous d’un ASIC résulterait en un gaspillage de temps, d’énergie et de ressources pour le mineur.

Actuellement, les ASIC suffisamment performants ne sont disponibles que via quelques fournisseurs – la plus grande majorité se trouve en Chine. Ce qui signifie que l’approvisionnement de ces appareils est contrôlé par quelques sociétés intéressées par le profit. C’est le choix de ces sociétés de déterminer combien de ces appareils sont disponibles sur le marché et quand ils deviennent disponibles.

Quelques incidents suggèrent que ces sociétés créent de nouveaux appareils extrêmement rapides et les utilisent pour leur propre compte pendant des semaines ou mois pour obtenir de grosses récompenses de minage avant de les rendre accessibles au public. Les preuves ont pu être trouvées dans ce qui a mené au hard fork de Monero pour empêcher le lancement d’appareils ASIC pour Monero. 

Le réseau a vu une très grosse baisse du hash rate lorsque l’algorithme a été modifié pour être résistant aux ASICs. Si tous les mineurs du réseau Monero n’utilisaient pas d’ASIC, la baisse aurait été minimale et aurait dû se stabiliser rapidement lorsque les mineurs auraient adapté leur système au nouvel algorithme. A la place, le hard fork a causé une baisse de 80% du hash rate. Le fait que le hash rate ait diminué si fortement et n’ait pas pu récupérer est une preuve que des ASICs opéraient déjà sans qu’aucun ne soit accessible au public.

Avec l’un des prérequis clé pour être un mineur rentable étant de posséder un appareil qui est vendu par une société privée qui essaye en même temps de vous battre sur la récompense de bloc semble être une course vouée à l’échec, ou en tout cas une bataille avec un jeu complètement truqué. Les supporters du Bitcoin vont rapidement dire que le minage de Bitcoin est rentable. Selon certaines circonstances c’est vrai. Cependant, il est clair que le marché du minage est manipulé et que les constructeurs ASIC sont ceux qui dégagent vraiment les profits.

Qui est vraiment aux commandes ?

Supposons que vous aviez acheté un appareil de minage ASIC. C’est génial, mais malheureusement utiliser un appareil ASIC et miner vous-même ne dégage aucun profit. Sauf si bien sûr, vous êtes extrêmement chanceux et gagnez un bloc entier vous même. Mais les probabilités que cela se produise sont si faibles, tous les mineurs de petite capacité décident de rejoindre une pool de minage. Les pools les plus populaires sont généralement contrôlées par – vous l’avez deviné – les constructeurs ASIC eux-mêmes.

Mais rejoindre une pool de minage pour augmenter vos chances d’obtenir une récompense n’est pas gratuit. Au contraire, les pools de minage facturent des frais. Pour avoir une bonne chance d’obtenir une récompense, vous ne devez pas seulement acheter un appareil sur un marché manipulé par un quasi monopole, mais vous devez également payer des frais à cette société pour avoir une chance de gagner une petite part du gâteau.

Maintenant comparons ça avec la preuve d’enjeu. Avec la preuve d’enjeu, il n’y a pas de minage ASIC, de constructeurs d’ASIC, de pools de minage et de frais. A la place, avec la preuve d’enjeu chaque pièce que vous possédez vous donne une chance égale de remporter la prochaine récompense de bloc. Il n’y a rien que vous puissiez faire pour donner à cette pièce plus de chance d’obtenir la récompense. Vous ne pouvez pas acheter un ordinateur plus rapide ou vendre votre âme à une entreprise privée. Chaque pièce donne une chance égale.

Une analogie est de comparer chaque pièce à un ticket de loterie. Avec chaque bloc, un gagnant est choisi parmi toutes les pièces mises en staking. Logiquement, plus vous possédez de tickets, plus vous avez de chances de remporter la mise. Par ailleurs, PIVX a pu identifier des cas où une adresse avec un seul PIV a réussi à gagner la récompense du bloc. Evidemment c’est assez rare mais néanmoins possible.

Favoriser les riches ?

La prochaine partie de cet argument anti preuve d’enjeu dit qu’une élite ultra riche peut avaler toutes les récompenses de bloc grâce à leur patrimoine très important. De plus, cela la rend pire et plus injuste que la preuve de travail et son favoritisme pour les mineurs industriels et ceux qui contrôlent les pools de minage.

Leur argument principal est qu’il faut posséder une grande quantité de pièces pour avoir une chance raisonnable d’obtenir une récompense et que les riches auront toujours l’avantage.

Considérons cet argument pour un moment. En surface, c’est vrai qu’avec PoS plus vous possédez de pièces, plus vous avez des chances de gagner la récompense. Cependant cette vue est incomplète et manque certains principes économiques essentiels.

Supposons un instant qu’une des grandes banques décide de ne plus donner d’intérêts aux détenteurs de comptes en se basant sur un pourcentage de leur solde.

A la place, du moment que vous avez un compte à cette banque et un dépôt minimum d’1 dollar, alors vous allez recevoir le même montant d’intérêts que n’importe quel autre compte, sans considérer le montant. La conséquence d’une décision comme celle-ci est évidente. Les gens vont juste créer des centaines ou milliers de comptes et collecterons un intérêt maximal sur le dépôt minimum. C’est évidemment intenable et complètement illogique et donc ça n’arrivera jamais.

La même chose peut être dite sur les pièces à preuve d’enjeu. Il y a besoin d’un incitant pour posséder des pièces pour obtenir une récompense. Sinon, il n’y aurait aucun intérêt à acheter et à conserver des pièces en staking. Ce serait complètement inutile d’avoir plus d’une unité de la monnaie. Et ceux qui souhaitent faire du staking sépareraient leurs avoirs en des milliers ou millions d’adresses différentes pour maximiser leurs bénéfices. Ce genre de manipulation détruirait complètement la monnaie et sa valeur sur le marché.

De plus, encourager des gens à conserver des pièces permet de restreindre le capital flottant et permet de stabiliser le prix sur la durée. En général, nous chez PIVX pensons que les marchés stables sont meilleurs que ceux qui oscillent constamment. Nous pensons que fournir un incitant raisonnable pour garder PIV est meilleur que de faire confiance à quelques sociétés capitalistes pour le contrôle de l’approvisionnement et de la distribution de la récompense. Finalement, d’un point de vue mathématique, ce qui se passe avec les détenteurs de PIV sur le long terme est que peu importe le montant qu’ils possèdent, ils reçoivent à peu près le même montant du staking comme un pourcentage de leurs avoirs. Pour simplifier, quelqu’un qui possède beaucoup de pièces va obtenir un stake plus souvent que ceux avec moins de pièces.

Cependant, en général, cela signifie que chaque participant va recevoir plus ou moins le même montant annuellement comme pourcentage. La plupart estiment que PIVX génère à peu près 8 à 10% d’intérêts annuellement. Si le staking de 1000 PIV vous rapporte 80 à 100 PIV, et le staking de 100 PIV vous rapporte 8 à 10 PIV, alors le pourcentage de revenus est similaire. Nous pensons que ce modèle de distribution est plus juste tout en encourageant les gens à conserver plus de PIV.

De plus, la capacité de faire du staking d’un montant arbitraire de PIV est beaucoup plus juste que de se contenter d’un modèle de masternode uniquement où le montant minimum est bien plus élevé. Les pièces hybrides comme Dash qui utilisent des masternodes et la preuve de travail souffrent à la fois des coûts élevés et de la centralisation du minage ASIC mais aussi d’un minimum élevé pour faire tourner un masternode. Seulement les pièces comme PIVX offrent une troisième option. Principalement, la capacité de faire du staking d’un montant arbitraire qui permet aux petits acteurs de pouvoir quand même avoir une chance d’obtenir des récompenses.

La super élite mystérieuse qui tire les ficelles

Le dernier argument dont je veux parler est l’idée que les pièces à preuve d’enjeu finissent avec une gestion par une élite mystérieuse qui prend toutes les décisions et tire les ficelles. Il est facile de comprendre d’où cet argument peut venir, mais il s’agit principalement d’une fiction.

Je voudrais m’utiliser moi-même comme exemple. Je suis venu dans le projet PIVX comme une personne lambda. Je ne possédais pas des centaines de milliers de PIV et je ne me considérais certainement pas riche ou puissant. Et pourtant j’ai pu m’avancer et guider plusieurs initiatives pour PIVX. J’ai pu aider le projet à travers mes actions et mes propositions de budget. J’ai pu faire tout ça sans manoeuvres mystérieuses ni financières.

J’ai vu le processus de vote de près et il est très démocratique. Posséder un masternode PIVX est quelque chose que quelqu’un qui est vraiment investi dans le projet (financièrement et idéologiquement) peut raisonnablement obtenir. Cela veut dire que si vos valeurs personnelles sont alignées avec celles du projet PIVX, vous pouvez vous aussi devenir un détenteur de masternode. Ou vous pouvez emprunter un chemin similaire au mien et rejoindre le projet sans rien de plus que vos compétences et vos engagements pour vous guider.

Pensées finales

Mon but ici dans cet article n’était pas de déclarer que la preuve d’enjeu est sans faille et impénétrable. Il va y avoir des arguments légitimes pour et contre et ceux qui ne sont pas d’accord avec ça – je les remercie.

C’est par le fait que la preuve d’enjeu et PIVX ont pu répondre à de nombreuses critiques que nous sommes plus forts en conséquence. J’encourage tout ceux qui ont des doutes sur la preuve d’enjeu à s’avancer et d’en discuter. De plus, si vous avez des arguments contre cette méthode ou vous n’aimez simplement pas la preuve d’enjeu, alors, sentez-vous libre d’explorer d’autres cryptomonnaies qui utilisent la preuve de travail ou d’autres mécanismes de consensus.

Le projet PIVX croit profondément au droit à la liberté de chacun et au choix personnel. Et si cela signifie que vous choisissez d’éviter la preuve d’enjeu, alors les membres du projet tels que moi vont complètement soutenir votre décision. Mais pour nous, nous pensons que la preuve d’enjeu est le modèle de consensus idéal pour le monde de la crypto aujourd’hui. Et nous sommes impatients de continuellement pousser ce que la preuve d’enjeu représente dans ses limites et ce qu’elle peut faire pour chacun de nous.



%d blogueurs aiment cette page :