PIVX Core version 3.3.0 est maintenant disponible depuis: https://github.com/pivx-project/pivx/releases

C’est une nouvelle version majeure, qui comprend des résolutions de bugs et des améliorations des performances, avec également des mises à jour sur les traductions.

Soumettez vos rapports de bugs via Github:  https://github.com/pivx-project/pivx/issues

Mise à jour obligatoire

 

PIVX Core v3.3.0 est une mise à jour obligatoire pour tous les utilisateurs. Cette version contient des nouvelles règles de consensus et des améliorations qui ne sont pas compatibles avec les anciennes versions. Les utilisateurs ont une période d’environ une semaine pour mettre à jour leurs clients avant que la restriction devienne active.

Les masternodes vont devoir être redémarrés lorsque le logiciel du masternode et le portefeuille de contrôles ont préalablement été mis à jour.

Comment mettre à jour

Si vous faites tourner une ancienne version, éteignez la. Attendez pour que ce soit complètement à l’arrêt (cela peut prendre quelques minutes), ensuite lancez l’installateur (Windows) ou copiez les fichiers dans /Applications/PIVX-Qt (sur Mac) ou pivxd/pivx-qt (sur Linux).

Compatibilité

PIVX Core est testé intensivement sur plusieurs systèmes d’exploitation en utilisant le noyau Linux, macOS 10.10+ et Windows 7 et versions ultérieures.

Microsoft a arrêté le support pour Windows XP le 8 avril 2014. Aucune disposition n’a été prise pour empêcher l’installation sur Windows XP, vous pouvez le faire à vos risques et périls mais sachez qu’il existe des instabilités et problèmes connus. Veuillez ne pas rapporter les problèmes liés à Windows XP sur GitHub.

Apple a publié sa dernière mise à jour pour Mountain Lion le 13 aout 2015 et a arrêté le support pour celle-ci le 14 décembre 2015. PIVX Core à partir de v3.2.0 ne tournera plus sur les versions antérieures à MacOS Yosemite (10.10). Veuillez ne pas rapporter les problèmes liés aux version antérieures sur GitHub.

PIVX Core devrait également tourner sur la plupart des systèmes de type Unix mais n’est pas fréquemment testé sur ceux-ci.

Changements importants

Dépenses publiques de zPIV

Les récentes vulnérabilités du protocole Zerocoin (Wrapped Serials et la preuve P1 invalidée) nous ont contraints à activer le spork zerocoin et à désactiver la fonctionnalité zPIV pour sécuriser les capitaux en attendant que la procédure d’analyse puisse être complétée.

Pour nous sortir de cette situation peu agréable, nous allons activer une solution sécurisée et qui sera stockée sur la chaine pour les dépenses publiques de Zerocoin (càd la conversion de zPIV en PIV)

L’explication de comment cela fonctionne peut être trouvée sur #891

Une fois que le bloc 1880000 sera passé, le SPORK_16 sera désactivé pour permettre les dépenses de zPIV en utilisant cette nouvelle méthode pour les zPIV v2 (la version 1 de zPIV ne pourra pas être dépensée, voir la note ci-dessous). Les dépenses publiques de zPIV, comme le nom l’indique, ne seront PAS privées, elles vont révéler le montant qui sera dépensé. La frappe de NOUVEAUX zPIV, ainsi que le staking zPIV restera désactivé pour l’instant.

Il est recommandé aux utilisateurs de dépenser/convertir leurs zPIV existants en PIV, ce qui est possible via le GUI ou via RPC comme cela était le cas avant la désactivation de zPIV. Notez que pour la dépense publique, la restriction du nombre dénominations par transaction (précédemment 7) a été fortement rehaussée, et permet maintenant plusieurs centaines de dénominations par transaction.

Note sur la version 1 de zPIV: La version 1 de zPIV était seulement disponible durant les version v3.0.0 (6 octobre 2017) et la version 3.1.0 (8 mai 2018). L’annonce que la version 1 de zPIV était devenue obsolète est apparue le 1er mai 2018 avec une recommandation de convertir les zPIV v1.

La version 1 de zPIV pourra être dépensée plus tard dû à l’effort additionnel nécessaire pour rendre ces pièces de version 1 dépensables.

Changements du GUI

Nettoyage du menu d’options

Le menu options/paramètres a été nettoyé pour ne pas afficher les paramètres liés au portefeuille lorsqu’il tourne en mode “portefeuille désactivé” (–disablewallet).

Onglet vie privée

Une note a été ajoutée à l’onglet vie privée pour indiquer que la frappe de zPIV était désactivée, tout en enlevant les éléments de l’UI qui servait cette fonctionnalité. Un texte explicatif a également été ajouté pour indiquer que les dépenses de zPIV ne sont pour l’instant PAS privées.

Changements RPC

Retrait des commandes obsolètes

Les commandes RPC masternode et mnbudget, qui ont été marquées comme obsolètes avec le portefeuille PIVX Core v2.3.1 (19 septembre 2017), ont maintenant été complètement enlevées de PIVX Core.

De nombreuses nouvelles commandes avaient été ajoutées avec v2.3.1 pour remplacer les deux commandes mentionnées ci-dessus, elles sont expliquées dans les notes de version v2.3.1 en détails.

Nouvelle commande getblockindexstats

Une nouvelle commande RPC (getblockindexstats) a été introduite pour permettre d’obtenir des informations statistiques sur un ensemble de blocs. Les informations obtenues sont les suivantes:

  • nombre de transactions (sans inclure le staking)
  • nombre de transactions (en incluant le staking)
  • nombre de zPIV frappés par dénomination
  • nombre de zPIV dépensés par dénomination
  • Nombre total d’octets de transaction
  • Somme des frais
  • frais moyens par ko

Changements de compilation

Nouvelles architectures

Le système de dépendances supporte maintenant les architectures s390x et ppc64el. Cela a été fait pour se préparer à l’intégration avec Snapcraft mais aussi pour supporter les développeurs qui pourraient utiliser des systèmes basés sur ces architectures.

Support pour Cmake

Bien que notre système de compilation basé sur Autotools reste le standard, nous avons ajouté un support pour la compilation avec CMake sur MacOS et Linux.

Il est surtout prévu pour être utilisé avec des IDEs comme CLion (qui dépend fortement de CMake) pour simplifier le processus de développement. Les développeurs peuvent maintenant utiliser, par exemple, les outils internes de CLion pour le debug ou le profilage.

Notez qu’il est toujours requis d’avoir toutes les dépendances installées sur le système pour que cela fonctionne comme prévu.

Crédits

Merci à tous ceux qui ont directement contribué à cette version:

  • Alko89
  • CaveSpectre11
  • Fuzzbawls
  • Julian Meyer
  • Matias Furszyfer
  • cevap
  • Wladimir J. van der Laan
  • random-zebra
  • warrows

Merci également à tous ceux qui ont aidé à la traduction sur Transifex, l’équipe QA pour les tests et tout ceux qui ont participé au Testnet.

error20
Wordpress Social Share Plugin powered by Ultimatelysocial